La Ronde de la Rigole 2017

departDimanche 9 avril 2017 : 7 heures du matin Quentin et Arthur passent me chercher à domicile, direction Saint Paulet, petit village situé au nord de Castelnaudary, où nous allons retrouver Romain. C’est d’ailleurs la reprise pour Quentin et Romain qui sortent de blessure, en ce qui concerne Arthur la question sera de savoir s’il a digéré les 72km de l’UTBCN 15 jours avant, idem pour moi, on va voir si les 102km de l’UTBCN ont laissé des traces ou pas. C’est ma 4ème participation (2012, 2013, 2014) à cette course qui a comme avantage d’être située à seulement quelques encablures de la maison, la première partie est toute plate, en bord de rigole, et la deuxième vallonnée, ça fera donc un bon test pour dresser un état des lieux. Après avoir retiré les dossards, échangés avec les coureurs, et après un échauffement un peu bâclé, direction la lige de départ. Nous nous positionnons en deuxième ligne, et après un 5, 4, 3, 2, 1 Bim ! voilà les fauves lâchés dans la nature, c’est parti pour 10,3km !

courseDevant c’est parti plein gaz et comme d’hab je me fais aspirer, le profil à beau être descendant, un bref coup d’oeil au gps m’indique qu’il faut mettre un petit coup de frein, devant un groupe de sept ou huit coureurs prend les devants avec Kent à son bord. Virage à gauche !!! Et hop nous voilà en bord de rigole, je me cale derrière un athlètes de Lézignan et essaie de maintenir une allure proche des 3’45 au kil, c’est plat c’est le moment de tester comment ça tient. Premier kil bouclé 3’33, ça fait un peu vite quand même et si je maintenir va falloir ralentir. Cela dit, niveau mise en action le premier test est positif. 2ème et 3ème kil ça passe crème je maintiens un petit 3’50 des familles le cardio est bon, le paysage sympa, un petit vent frais vient nous rafraichir, on n’est pas bien là ? Soudain un animal à l’apparence d’un ours, à non pardon c’est Romain qui vient à mes côtés, ça fait plaisir de le voir là avec une foulée très propre ceci après des mois de disette athlétique. Nous faisons quelques foulées ensemble, et peu à peu il file à quelques longueurs devant.

rigoleAu 4ème kilomètre … Virage à droite et nous quittons la rigole. Ce coude est l’occasion de faire un point course, 150 mètres devant il y a Quentin, 50 mètres après il y a Romain, un coup d’oeil en arrière il me semble apercevoir Arthur à 200 ou 300 mètres, parfait tout ça. Niveau guiboles c’est impec, juste une petite gène au mollet droit qui avait déjà un peu couiné cette semaine, sinon parfait ! Test tempo soutenu sur du plat validé. La première bosse se profile alors, bon attention c’est pas l’UTMB non plus, il s’agit là de côtes longues de 200 à 400 mètres qui cassent plus le rythme qu’elles ne font vraiment mal. La première passe crème mais je savoure quand même le petit bout de descente qui la suit. Je jette un coup d’oeil devant et derrière, Romain à pris le large et derrière c’est assez loin, les positions sont figées. Deuxième côte, aïe le mollet tire, le cardio s’emballe un peu, je monte en température, bref là le test n’est pas tout à fait validé car les deux autres qui suivront auront tendance à me mettre un peu dans le dur. Un peu avant le 8ème kilo c’est le retour sur les bords de la rigole et donc le retour du plat. J’ai un peu de mal à relancer, j’ai pourtant un coureur devant à une trentaine de mètres mais l’écart ne bouge pas, et puis je crois que je n’ai pas trop la tête pour aller le chercher et jouer la bagarre. J’entends alors mon prénom et vois Céline puis Benoît et leurs fistons, la team AFUM est là. Il y avait un petit moment que nous ne nous étions vu et je retrouve alors la banane. Pas le temps de tailler le bout de gras non plus, mais me voilà relancé pour la suite. Enfin la suite il ne reste plus grand chose, juste un petit kil et oui c’est courtissou comme course, mais ça suffit quand même à faire mal. Il reste donc juste un kil quand nous reprenons la route en direction de Saint Paulet. En sentant l’écurie se rapprocher j’essaie d’accélérer un peu, mais oups, l’estomac me dit non reste là pas plus vite, je contrôle quand même derrière, c’est loin, devant il n’y a que 50 mètres et ben qu’ils y restent ! Et c’est en 42’05 que je passerai sous l’arche, content qu’elle soit là. Bilan une 5ème place au scratch et une 2ème place V1 Yes ! Arthur arrivera moins d’une minute après quand à Kent et Romain, victimes d’une erreur d’aiguillage ils auront couru 11km au lieu des 10km300 en un peu moins de 44′. Bilan d’après UTBCN très satisfaisant pour Arthur et moi et très belle reprise de Romain et Kent.

Gros weekend pour le groupe avec un gros coup de chapeau à nos marathoniens parisiens qui se sont biens donnés, Laurent 4h05 avec un enchainement de course de fou depuis la Transgrancanaria, Nico énorme mental pour le boucler en 4h07 avec un mollet en carton, et Jean-Michel Super Chrono en 3h15 chapeau à vous 3 ! Pendant ce temps du côté de Villegly, Gilles prenait la 5ème place sur le 16km et Julien la 20ème sur la même distance et à Aiguefonde, Beranger se classait 21ème.

Prochaine étape certainement dans 15 jours avec un petit trail nocturne du côté de Montauban !

To Be Continued …

Photos Benoît pour AFUM et Mairie de Saint Paulet.

podium

Commentaires

commentaire(s)