Trail de Quéribus

C’est le lendemain de la Saline à Gruissan que je me suis laissé « embarquer » sur les 18km du trail de Quéribus par Bébert (topchrono11.com).

C’est après quasiment 2 heures de route que j’atteints le lieu de départ, en plein coeur des châteaux cathares. La météo un peu comme la veille n’est pas très clémente.

Tout le long des 18km nous alternerons avec quelques éclaircies et un peu de pluie. Sur la crête (voir photo) le vent sera même relativement fort avec des températures assez froides.

Sur les 16 premiers kilomètres je suis ravi de participer au milieu des 200 engagés à cette course. Les paysages sont à couper le souffle. Comme quoi en courant on peut redécouvrir sa propre région.

Au 16ème kilomètre, je me dis que le plus dur est fait, c’est là que j’aurai du jeter un coup d’oeil au parcours avant le départ. Les 1000 mètres de dénivelés positifs n’était pas encore atteints, puisque à ce moment là se dresse une côte d’environ 16 à 20% dont je ne devine pas le bout. Par ailleurs bon nombre de coureurs son passés avant et le sol bien boueux est loin d’être meuble.

Il me faudra en tout 18 longues minutes pour parcourir ce kilomètre de côte qui aura amplifié la fatigue de la veille et du début de course.

Je terminerai à la 115ème place sur 175 arrivants (25 abandons sur la course) en 2h33. Usé, fatigué mais ravi. De plus le repas pris avec les amis m’a définitivement remis sur les rails.

L’an prochain c’est une course que je note dans mon agenda, mais en préservant mon capital forme en amont.

Voir les résultats du Trail de Quéribus : Cliquez ici.

Voir le détail du parcours (attention d’une année à l’autre le parcours se fait en sens inverse) :

Commentaires

commentaire(s)