Kilian’s Classik – Le Canicross

AfficheSamedi 2 juillet 2016 : 13h on charge la voiture au départ de la maison, les 3 toutous dans le coffre, la plage arrière à raz bord, et nous voilà, Isa et moi, partis récupérer Théo, Maxime et Leïko pour prendre ensuite la direction de Font Romeu. Après avoir joué à Tetris pour rentrer dans le berlingo, 4 chiens, 4 adultes et le matos de camping, nous voilà partis pour le weekend en mode romano ! Sur place nous retrouvons Marsou et sa petite famille qui vient de terminer le 25km de la Kilian’s Classik et s’est, par la même occasion, octroyé la 8ème place, top ! On dira que ça commence bien. Pas trop le temps de trainasser puisqu’il nous faut installer le campement (merci les tentes deux secondes quand même) puis aller récupérer les dossards au village départ.

Sur place nous retrouvons bon nombre de connaissances et après avoir pris le temps de tailler le bout de gras avec pas mal d’entre eux, nous retrouvons Lise qui est avec son club, Cerdagne66Canicross, responsable de l’intégration de l’épreuve de Cani Trail au sein même de la Kilian’s Classik. Après un petit tour dans la station, retour au campement pour préparer un bon repas idéal pour le lendemain puisque Marsou a profité d’un temps mort pour faire le plein de cèpes, un régal ! Allez dodo car demain y a Canitrail !

campDimanche matin 6h15, ouf ça pique un peu. La nuit a été courte et au final le Patou Trail (lire ici) de la semaine précédente n’a pas été tout à fait digéré, mais bon cette épreuve tombe très bien car elle me donne l’occasion de faire de la bosse tout en étant en mode traction, enfin si ma Zazaw le veut bien. La température me surprend un peu aussi car au fur et à mesure que l’heure avance, la brume laisse la place au soleil et à 8h il fait un bon petit 20°. Côté vêtement du coup je ne sais trop que mettre et au final opterai pour mon short de trail 3D-FLEX pour le bas, et pour le haut le Tee-Shirt 3D-FLEX SPRINT. Bon choix puisque le tee shirt régulera très bien la chaleur au fil de la course. 8h15, la pression me monte un peu, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai un peu de stress, pourtant un 11km avec 400 de d+ et de surcroit avec ma Zazaw ça devrait passer crème vu ce qu’on s’est rentré précédemment, mais justement je crois que la source de stress vient un peu de là, n’en ai-je pas trop fait ? Allez go direction l’aire de départ pour nos trois binômes, Isa et Canelle, Théo et Leïko et ma Zazaw et moi… On réfléchira et on analysera après !

departSur place c’est cool de retrouver des canipotos (cherchez pas le mot dans le dico), ça fait bien plaisir de voir Philippe, Alice ou encore Rachid et bien d’autres. Quelques accélérations sur la ligne de départ, puis c’est la mise en place, toujours délicat de gérer le positionnement sur la grille, il faut jongler avec les caractères des autres chiens et canaliser le stress du sien. Un petit coup d’oeil à Isa et Canelle, et Bim Bam Boum c’est parti et sans encombres. D’entrée de jeu ça grimpe, mais ma Zazaw me fait un super départ et nous place directement en tête de la course de quelques longueurs, le départ parfait. Devant nous un quad nous filme, et peut être le stress de la caméra qui créé la première « CacaTasTrophe », juste avant de tourner à gauche après 300 mètres en tête Zazaw éprise d’une envie pressante me pose un clou… Bon pas grave on laisse passer on repart à balle et juste au moment où nous allions reprendre la tête, bim la suite ! Bon ça c’est fait on dira, enfin … En partie ! Nous prenons à présent un sentier et, malgré ces deux temps de pause, nous reprenons la tête. Il faut dire qu’entre deux cacas la Zazaw s’emploie comme il faut. Elle me fait vraiment plaisir à voir, elle est bien dans son harnais et autour de nous le sous bois de pins et ses senteurs défilent comme à la parade. Juste derrière, Isa/Canelle et Théo/Leïko nous suivent, ça fait maintenant un bon kil que nous avançons toujours dans la bosse et nous avons avec 2 autres binômes creusé l’écart sur le reste du peloton.

depart

Nous entamons alors une légère descente vers le stade du lycée climatique et là … Bon la suite vous la connaissez, petit arrêt au stand, et pour en terminer avec ces arrêts, il y en aura encore 2 autres durant la course, elle était en stress ma Zawa je pense. Isa et Théo nous passent ainsi qu’un autre binôme. Mais rapidement nous les recollons sans trop avoir à fournir d’effort car Zawa envoie bien. Pour l’instant la pente n’est pas raide, c’est même plutôt plat, un peu de descente même. Le temps est vraiment au top et sublime les paysages, ça sent l’été et les vacances !! Du coup c’est vrai que j’ai tendance à un peu trop lever le nez pour profiter et tout ça quand crac, la cheville… Et mer**, bon certes elle a vrillé, mais c’est juste sensible, pas de douleur aiguë, on verra bien à froid mais pour l’heure pas de panique. Juste regarder un peu plus mes appuis. Régulièrement les 4 binômes que nous sommes nous nous doublons, à la faveur bien souvent des arrêts aux différents points d’eau qui jalonnent le parcours, un coup à toi un coup à moi et derrière un cinquième n’est pas bien loin.

toubeArrivé au 5ème, première difficulté, la pente se fait raide et au sol c’est de la tourbière. Et quand ça grimpe un peu sec Zazaw et moi on n’aime pas trop, nous nous mettons à la marche, rejoins par Isa et Canelle, et devant Théo et l’autre concurrent prennent les commandes. Très vite ils prennent une centaine de mètres d’avance, ça ne va pas être simple que de les remonter. Au bénéfice du zone descendante nous recollons un peu, mais en traversant un ruisseau je préfère laisser tout son temps à Zawa qu’elle se rafraichisse et c’est maintenant près de 150 mètres qui nous séparent. Cependant peu avant le ravito je reprend, avec l’aide de Zazaw, le binôme qui nous accompagne depuis le début, et Théo est à présent à une 60aine de mètres. Puis vient une portion qui me réussi souvent, un long faux plat montant. Zawa a un peu chaud et ne tracte pas trop, mais mes guiboles, elles, moulinent bien, tant et si bien qu’au bout de ce faux plat long de près d’un kilomètres, Zawa et moi avons rejoins Leïko et Théo. Devant à nouveau une belle bosse dans l’herbe à vache, coup d’oeil derrière, Isa et canelle ont pris la 3ème place à une petite centaine de mètres de nous et le 4ème concurrent est 50 mètres derrière elle. A 3km de l’arrivée ça commence à sentir bon pour nous 6, mais rien n’est fait. Cette nouvelle tourbière prise à la marche, ouf il n’y a plus de difficultés, 1 kil de plat et un kil de descente.

bisouZawa et Leïko font le job tant et si bien qu’un coup d’oeil au GPS m’indique une allure à 3’50 au kil, pas mal après 9km de course. Avant d’amorcer la descente, petit coup d’oeil dans le rétro, personne… J’espère juste qu’Isa n’est pas loin et que tout va bien pour elle. S’en suit 1km de pur bonheur à sauter par dessus les petits ruisseaux émaillants ce petit single, on est large, on savoure, peu à peu les spectateurs se font plus nombreux et nous saluent, l’arche se profile alors et comme une évidence nous bouclons ensemble main dans la main sous les applaudissements d’un très large public. Un pur moment de canicross ! Un gros câlin à ma Zazaw, les félicitation à Théo et à Leïko qui a tout juste un an, pour son premier canicross, réalise une superbe course et qui voici… Isa et Canelle qui en terminent à la 3ème place au scratch et bien sur première féminine ! Nous voila tous les 6 ravis à la fois de la course qui a juste été magnifique en terme de paysage mais également de points d’eau parfaits pour rafraichir les toutous, mais ce qui ne gâche rien et fait plaisir c’est ce triplé d’excellente augure pour le TDM.

podium groupeRapidement nous quittons l’aire d’arrivée pour aller à la rencontre de Marsou, parti 15′ plus tard dans le cadre de la course solo. Et il ne nous a pas trop fait attendre car quasiment un quart d’heure après notre arrivée le voilà qui boucle à la 7ème place du 11km solo, top weekend pour Marsou ! Et puis en redescendant qui voici qui voilà ? Leire Fernández, canicrosseuse et traileuse de haut vol que nous connaissons depuis 4 ans maintenant via le Trophée des Montagnes, et qui toujours souriante nous présente à toute sa team. Grand moment de partage avec des personnes toutes passionnées et porteuses de saines valeurs, ne change pas Leire on t’adore ! Je décide alors de redescendre en courant au camping récupérer mon Jazzou qui nous attendait là bas et aussi histoire de rallonger un peu la sortie, du coup Isa et Canelle me suivent et nous dévalons tranquilou les 7km qui nous séparent de la station. Pendant ce temps Théo, insatiable en profite pour faire le défi côte et descente, une montée chronométrée de 500m sur une piste rouge, et la descente… Au cumul des deux manches ils se classe 3ème !!! Je suis bluffé !! Bravo Théo… Vient le moment du podium sur lequel nous grimpons tous les 6, super moment de partage là encore et superbe dotation de l’organisation, merci vous nous avez gâté. Et après une collation pizza/binouze c’est l’heure de plier le campement et mettre le clap de fin à un weekend magique…

Place samedi prochain à une course humanitaire, Courir pour Soum, qui se tient à 5km de la maison, un petit 12km aussi proche ça ne se refuse pas et ça ne fera pas de mal dans la prépa pour l’utmc, avec les potos de la Team CimAlp, qui approche à grand pas.

To Be Continued …

bandeau

Commentaires

commentaire(s)