Trail du Lauragais

podiumDimanche 26 avril 2015 : Réveil dominical à 6 heures … Pfff ça pique. Direction le lac de la Ganguise, plus précisément à Belflou, pour courir le trail du Lauragais, enfin plutôt la course nature car c’est sur le 10km qu’Isa et moi nous nous alignerons, Salim de son coté ira sur le 14km et Jérem sur le 23.

L’échauffement se passe plutôt bien, certes le vent qui s’est invité n’est pas des plus agréable mais en gros ça va, y compris pour Isa qui a disputé un 400 mètres la veille au meeting de Colomiers. Petit à petit nous nous regroupons vers la ligne de départ… Difficile de savoir qui fait quoi, les dossards semblent identiques et le départ est groupé entre le 14km et le 10km. Bah comme on dit … On s’en fout, on verra bien…

Et Bim après les consignes données … C’est parti !!! Devant c’est même parti assez rapidement, mais compte tenu du parcours qui n’a pas l’air de comporter une seule partie plane je décide d’adopter l’adage qui va piano va sano. Ici pas de monotraces mais plutôt de la piste composée d’herbe et de terre. Il n’y a pas de grosses difficultés à proprement parler mais plutôt une succession de bosses qui ne permettent pas d’adopter un tempo constant. L’exercice est intéressant, le paysage sympa, mais je n’arrive pas à m’y mettre dedans.

Après le 2ème kilo je me retrouve un peu isolé, face au vent, je n’ai pas envie de me faire mal, même si je sais que c’est ce type de parcours qui manque à mes entrainements. Une belle bosse se profile alors, je la termine en marchant, je prend la foulée d’un coureur et reprend un certain tempo. Là au pied de la bosse, j’aperçois Isa, elle est seulement 200 mètres derrière moi et devant elle il y a 2 féminines. Pas besoin de réfléchir pendant 10 ans… Je stoppe ma course et dès qu’Isa arrive à ma hauteur je redémarre avec. Au moins ce sera plus sympa.

Elle a un super rythme et même si son souffle se fait parfois court, elle se cale à mes côtés ou derrière et nous conservons l’écart avec le reste du peloton. Vers le 5ème kil la vigilance est de mise. Nous progressons dans des herbes hautes et compte tenu de mon passif au niveau entorse j’évite de regarder le paysage et me focalise sur le sol.

Une longue descente arrive, je demande à Isa d’allonger et nous regagnons un peu de terrain, mais derrière après le ravito comme le dit un vieux proverbe chinois que je viens de trouver, quand tu descends, ben après faut remonter… Et là Isa coinçouille un peu, c’est vrai que la côte est bien pentue et semble longue. Devant il n’y a qu’une féminine, l’autre a bifurqué sur le tracé du 14km, derrière, c’est le désert. Inutile de se stresser, alternance de course et de marche jusqu’au 8ème kil.vin

Nous apercevons enfin le lac, y a plus qu’à dérouler jusque là et terminer main dans la main. Parfait, Isa 2ème féminine et de mon côté (sans faire exprès) 1er V1 en 45’30 ». Salim termine 1er sénior du 14km et Jérem 2ème scratch du 23km… Et avec les pourcentages coach sur le vin me voilà avec une belle moisson … De bouteilles !

Sympa comme course et bien balisée malgré la présence des trois tracés avec des parties communes. De mon côté, je n’étais pas trop dedans mais le fait de le faire avec Isa m’a permis de ne pas me mettre dans le rouge et de mal vivre la course, le tout en bossant quasiment à l’identique.

Merci à l’organisation super sympa !

Voir les résultats du 10km : Cliquez ici

Voir ma trace GPS :

Commentaires

commentaire(s)