Canicross de Maraussan 2015

1Vendredi 1er mai 2015 – C’est férié ! Yeah ! direction en début d’aprem pour Maraussan, juste à côté de Béziers, pour disputer le canicross avec mes deux petits bouts qui s’aligneront en catégorie Enfant 2 et Baby.

En 2013, j’avais déjà effectué ce canicross avec Jazz et ce, pendant 3 jours. Cette année ce sera avec Zawa et uniquement sur la première des 3 manches car le reste du weekend est assez chargé. Arrivé sur place ce sont les retrouvailles avec bon nombre de membres du CTNI07, un petit café et il faut entamer la préparation.

Je m’échauffe un peu seul, puis vais chercher Zawa. Et là, une intuition, ou plutôt une constatation, me fait dire que la course ne va pas se dérouler sans accrocs comme le dirait ce bon Hannibal Smith … Zawa, pour la première fois, n’a pas envie de mettre son harnais. A sa décharge elle est dans son dernier jour de chaleur et ça la perturbe systématiquement. Bon va falloir faire avec de toute façon pas le choix.

C’est marrant, la veille c’était moi qui avais des doutes sur mon état de forme, là ça avait l’air d’être pas mal et puis voilà qu’aujourd’hui c’est Zawa qui pinaille. C’est ça la course en binôme !

Connaissant le parcours, je sais d’avance que ça va être ultra roulant et que de toute façon même si Zawa n’est pas à 100%, en me sortant les doigts (euh ! C’est pas joli ça comme expression), en forçant un peu donc (c’est mieux ça) je peux arriver à sortir quelque chose. Cela dit ça ne va pas être simple car il y a cette année du niveau.

A l’échauffement Zawa ne tracte pas une seule fois, elle n’a vraiment pas envie, j’aurai bien pris Jazz mais il doit faire la course avec Matthis tout à l’heure. Et puis il est trop tard, d’ailleurs il est l’heure d’aller sur la ligne de départ et GO !!!! C’est parti !

2Exercice un peu périlleux que ce départ, nous sommes une quarantaine de binômes à démarrer et le chemin n’est pas large. Pas de chutes mais pas mal de ralentissement. Au bout de 200 mètres j’arrive à prendre la bordure et à me remettre à flot au niveau classement. A l’avant un quintet a pris un peu le large, Zawa est devant mais elle n’a pas envie de tracter, il me faut m’accrocher tout le long de cette ligne droite pour rester au contact. En fin de ligne droite, au bout d’un kilomètre tout pile, le GPS affiche 3’19 », bonne mise en canne mais j’espère que je ne vais pas le payer, il va me falloir un petit coup de patoune de Zawa.

Devant 3 se sont détachés, on ne les reverra qu’au ravito de l’arrivée, je fais la course en compagnie de 4 autres binômes dont deux ont quelques soucis de directions avec leur toutou, ça gène un peu mais bon, rien de bien méchant. A plusieurs reprise j’essaie de déborder mais Zawa ne m’aide pas spécialement et c’est moi qui cale. Heureusement peu après le passage au 2ème kil, à l’entame d’un faux plat montant, Zawa me file un coup de main et nous arrivons à lacher un des concurrents.

Reconnaissant un peu le parcours, je sais que maintenant il ne faut plus rien lacher, nous sommes à moins d’un kilo de l’arrivée et c’est un faux plat descendant maintenant qui se présente à nous. J’allonge, et là hop ma petite Zawa aussi, il y a un peu de traction, je pense qu’elle aussi sent l’arrivée imminente. Nous arrivons encore à reprendre un concurrent et Oufff voilà la ligne que nous franchissons en 6 ème position et 3ème V1. Moyenne de la course 3’46 » au kil je ne suis pas mécontent de moi et je me dis qu’avec une Zawa en canne ça aurait dépoter encore plus, mais bon elle fera le job une autre fois.

Arrivent les courses enfants, Matthis s’élance pour la première fois seul avec Jazz et celui-ci lui fait un départ canon. Heureusement il se calme un peu pour la suite et ils terminent à la 3ème place. Enfin Marin s’élance avec Zawa et surtout papa accroché à eux deux et il nous fait une ligne droite impressionnante pour ses petites jambes, il ne lache rien et termine 2nd (même s’il n’y a pas de classement en baby, lui l’a quand même fait remarqué).

Super aprem pour nous trois et retour tardif à la maison… Ouf demain c’est repos !

Commentaires

commentaire(s)